Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 21:38

Je suis allée ce matin faire quelques achats dans une librairie. J'aime bien les librairies...;-) ...en particulier parce que Noel approche, et puis parce que le matin c'est moins fréquenté.

 

Dans mon élan, je me susi arrêté dans le rayon "psychologie", en me disant tiens, allons voir ce qui existe dans les rayons  sur l'autisme?

par curiosité, car en fait je réalise à ce moment là que je me suis un peu désinteressée des ouvrages existants depuis que je suis bien plus sur le net, et que 'jai la chance d'échanger avec des tas de gens qui pour la plupart connaissent déjà bien ce sujet et sont bien évidemment ouverts, évidemment "sensibles" et sensibilisés.

Bien, oui, mais j'en avais oublié , vraiment, depuis ces quelques années de ma découverte personnelle,  qu'il n'en était pas de même partout en France!!

et là, je me suis "pris une grande claque"..

j'ai trouvé déjà un rayon psychanalyse, dense..y'en a partout. bref. mais dans" autisme", j'ai trouvé disons, 8 livre sur 10 d'obédience psychanalytiques!! un cauchemard !

des ouvrages avec pour titres,   "vaincre  l'autisme", "sortir de l'autisme" ou bien "comment soigner l'autisme".(pour soigner l'enfant autiste) ce dernier  a attiré mon attention (tiens, ouh..on peut donc guérir?mais qu'est ce donc que ce bon monsieur  a compris donc?....)

9782738130082-pour-soigner-enfant-autiste_g.jpg

et là, stupeur, mêlée d'effroi, à chaque pages, un amas d'inepties..(mère, lien , psychose, refus, manipulation,  glauques et autant de choses et d'intentions prétées aux  enfants autistes) sans parler du complot des personnes soignantes type comportementalistes qui veulent forcer ces enfants a interagir aqlors que eux ne le souhaitent pas.(ah tiens donc?) 

 

et je me prends vraiment, en pleine face le fait que oui, moi, je sais ce qu'est l'autisme, même si le mien est peu "visible"....mais que la majorité des français lisent ce type de chose, qu'ils trouvent dans leurs bonne librairies, et se disent "ah.oui, quel malheur l'autisme, quelle maladie mentale épouvantable...'

 parce que cela va sans dire, dans la majorité des ouvrages ouverts, c'est le mot de maladie qui revient, de trouble psychique, de "folie"? psychose"??

pourquoi, en 2013, en France, on trouve encore ce modèle , cette description, absolument fausse et obsolète, d'un autre âge, partout?

6642677-une-chaine-de-fer-depuis-le-moyen-age-gisant-sur-de.jpg

 

Pourquoi on ne tape pas une bonne fois sur la table en disant eh, oh, c'est fini là, on ne parle plus de psychose, on oublie la maladie mentale, sil vous plait??  on reflechit sur les troubles envahissants du dévelopement, neurologiques, biologiques?

pourquoi..?

 

je suis restée comme hébetée pendant quelques minutes après avoir quitter la librairie.

En même temps j'ai repensé à la réaction par exemple, des invités de Laurent Ruquier face à Hugot Horiot, ce samedi, et leurs questions.et on y est complètement...de l'ignorance, pas bête ni méchante mais béante.

 

Je passe sur les démarches administratives des personnes avec autisme dans les centres de stage, les pole emploi, MDPH, les tracas paperasses, où il faut encore cocher, dans les questionnaires, la seule case "troubles psychiques" , pas de case TED ou TSA!!

 

Je crois que, j'ai pris conscience de l'ampleur de la tâche qui nous incombe nous, les personnes concernées et les autres sensibilisées,  dans les années à venir, et que j'ai eu un moment de découragement...j'espère vite reprendre un peu d'énergie pour ça,  parler et informer à mon niveau, déjà.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
bonsoir,<br /> vous serez sans doute surprise d'apprendre qu'un nouvel ouvrage est sortie (en 2018) sous le titre "Psychoanalytic Work with Autistic Features in Adults" et que ce dernier tente de faire comprendre que l'existence de certaines formes d'autisme pourraient être à l'origine de problèmes dans la relation primitive mère-enfant.<br /> <br /> Je n'ai lu qu'un premier tier du livre, qui aborde la question de l'autisme (pour le moment) que sous l'aspect d'une pathologie. Et en y refléchissant (là je crois que je vais surement m'attirer les cris de pas mal de gens), cette idée n'est pas à exclure. Cela ne concerne pas tout le monde, très probablement, mais sans écarte l'idée parce qu'elle dérange, peut néanmoins expliquer, d'un point de vue du câblage neurologique, les particularités neurotypiques par rapport aux particularités neuroatypiques.<br /> Il n'est pas dans mon intention de croire en une théorie plus qu'en une autre, en tout cas, rien qui vaille la peine d'entrer en guerre contre ça.<br /> Pour ma part, j'ai compris ma différence par des chemins détournés ; douée sans l'être, je continue de vivre dorénavant sans savoir si je suis vraiment autiste asperger (nous avons sensiblement le même age aujourd'hui) et si cela m'agace parfois, au final, je fais avec. <br /> Car, quoi qu'on en dise, ce n'est pas une étiquette qui nous apprendra comment fonctionner.<br /> Voilà tout.<br /> Abela
Répondre
M
bonjour, ou bonsoir,<br /> pour ce qui est des livres, j'ai eu la chance de pouvoir lire un livre qui ne va paraître que dans quelques jours et qui est vraiment très bien ! qui change de tout ce qui traîne sur les rayons des librairies, il donne des pistes pour des traitements à venir, pas du tout le genre de livre pondu par les psymachins<br /> c'est : "Autisme, les raisons d'espérer" et il est aux éditions Grancher<br /> voilà, voilou...
Répondre
M
Bonjour,<br /> Pour ma part, ce n'est pas dans la librairie mais à la médiathèque départementale que j'ai pris une claque. J'ai retrouvé d'excellents ouvrages tel que "je suis né un jour bleu" mélangés avec<br /> d'autres, peut être tout aussi excellent, mais portant sur la schizophrénie. Ainsi, autisme = schizo !!<br /> Les professionnels ne sont pas là pour me rassurer : mon fils diagnostiqué TED et très vraisemblablement asperger par un pédopsy privé (on est sur la liste d'atente du CRA) est reconnu souffrant de<br /> psychose par le CMP. ..<br /> <br /> A quand une véritable formation des professionnels de santé ?
Répondre
S
<br /> <br /> bonjour<br /> <br /> <br /> oh oui....je suis désolée de voir l'état des lieux Français sur l'autisme et les TED en général. une vraie catastrophe.<br /> <br /> <br /> <br />
M
Je découvre ton blog en lisant cet article et j'avais envie de te dire: tu n'es pas seule.<br /> Moi aussi je suis TED (ns) et je fais mon possible pour éclairer la lanterne des gens sur cette réalité.<br /> Je parle aussi beaucoup avec des parents d'enfants ted - j'ai presque 30 ans - pour les rassurer, leur faire des suggestions, les épauler.<br /> Je continue à répéter "je ne suis pas malade, je fonctionne juste différemment et je ne cherche pas à guérir: je n'ai aucune envie de devenir quelqu'un d'autre!"<br /> Peut être que c'est à nous, autistes, d'écrire sur le sujet, de raconter notre vie d'extra-terrestre, pour éclairer un peu la lanterne des curieux.
Répondre
S
<br /> <br /> oui tu as tout à fait raison. ;-)<br /> <br /> <br /> <br />
A
Bonjour à toi.En librairie,je ne vais jamais au rayon psy pour éviter d'être décu,sauf pour une chose:la systémique.<br /> <br /> utilisé en physique,elle permet de prendre en compte la compléxité pour gérer des systèmes complexes.or nous sommes ,nous aspergers,des systèmes complexes et ouverts....<br /> <br /> Les psys ferait mieux de s'interesser à la systémique qu'a la psychanalyse veillissante freudienne...<br /> <br /> Et avec ce que j'ai lu sur certains plutot collabo,ca m'a dissuadé de les lire.
Répondre